Vidéos Castelnaudary réalisées.

  • J’ai monté deux vidéos sur Castel, durée totale 40mn.
  • Mon trépied bas de gamme ne me permet pas de faire des travelling merveilleux, la rotule n’est pas très fluide, j’ai corrigé avec le logiciel tant bien que mal.
  • J’ai pu garder la bande son enregistrée par le caméscope, adoucir le souffle du vent, mais bon ici çà fait partie du paysage. Donc pas de commentaires à enregistrer.
  • J’ai testé sur place sur la borne et cela me convient.
  • Je pourrais améliorer encore la qualité des vidéos et corriger des petits soucis de montage progressivement. L’ordinateur met 2 heures pour assembler une vidéo !
  • Au total,  quatre journées investies dans cette production. J’ai investi dans du matériel de stabilisation qui arrivera bientôt : un meilleur trépied et sa rotule, un stabilisateur.

Prises de vues

Merci à l’office du Tourisme de Castelnaudary. J’ai pu ajouter une de leurs vidéos à la borne. La documentation donnée a été très utile le reste de la journée.

L’après-midi place au soleil et à quelques nuages. Les conditions idéales pour aller faire un tour équipé du caméscope et de l’appareil photo. Je me suis baladé dans Castelnaudary jusqu’à épuisement des batteries et en boitant un peu.

J’ai utilisé des clichés pour des plans fixes. Puis, j’ai tenté des travellings à la main des différents édifices. Vous connaissez le vent à Castel… J’ai utilisé le trépied, mais la rotule n’est pas formidable, c’est un ‘entrée de gamme’ que j’ai conservé après la vente de mon matériel photo. J’ai un autre système de stabilisation mais bof, je ne l’ai pas utilisé cette fois ci car peu convaincu de son efficacité.

Le lendemain, j’ai terminé les prises de vues.

L’enjeu, la création de nos propres média.

Tous les média aujourd’hui proposés dans la borne sont issus de licence créative common, autorisés par les ayants-droit à la diffusion ou réalisés par nos soins. Il n’est pas envisageable de diffuser des médias sous autres licence, par exemple des musiques avec des ayants droits inscrits à la Sacem.

De ce fait je réalise nos propres images, vidéos, sons et aujourd’hui musiques. Tout se qui se trouve dans la borne est réalisé ‘maison’.

C’est un véritable enjeu car ceci nécessite des compétences, des idées et du temps.

Je m’oriente vers la création de ‘pack’ de nouveaux contenus selon un thème.