Téléchargement du programme de la borne.

Le programme et le code source de la borne peut être téléchargé ici :

http://www.hbayre.fr/telechargement/distrib_borne_12052018.zip

  • Cette version contient un peu de contenu pour pouvoir tester.
  • Décompressez l’archive dans une dossier, puis lancez directement le programme Borne_ehpad_agk.exe
  • Il y a un bug concernant le jeu ‘Chantez’ qui ne lit pas les fichiers sonores. Ceci depuis le passage à une nouvelle version du langage. Il est possible que ce bug ne se produise que sur mon ordinateur.

En savoir plus :

Si aucune interaction ne se produit, la borne effectue des tâches pré-programmées (décrites dans un fichier texte ini). Dans cette distribution, elle lit des musiques, affiche un texte, lit le diaporama, puis les vidéos placés en exemples.

Dans l’arborescence du dossier media, se trouvent les données lues.

  • audios, (audio01 à  audio10) : contient les musiques au format .ogg
  • diaporamas (diapo01 à diapo10) : les images en jpeg (1600×900 pixels). Facultatif : des fichiers audios au format.ogg
  • textes (texte01 à texte03) : des fichiers au format .txt classique
  • videos (video01 à video10) : des fichier au format mp4 en 1600×900)
  • slideshow : contient des images 1600×900 px en jpg
  • jeux : l’arborescence des jeux. Rien de particulier à modifier dans un premier temps.
  • data : uniquement le fichier borne_ehpad.txt à éditer pour configurer la borne.

Je ne m’attarde pas sur une longue explication pour personnaliser la borne, à l’heure actuelle je suis le seul à me servir de la souplesse de ses fichiers .ini. Je réponds à toute question si besoin.

 

 

La dernière version

 

La dernière version a été reécrite pour fonctionner sous environnement Windows (même si le langage peut être compilé pour Android), et cela change tout.

L’environnement Windows offre un certain confort. Tant au niveau de la performance, de la stabilité et la facilité d’utilisation. Le langage AppGameKit2 facilite la conception et la réalisation. Détourné de sa fonction de programmation de jeux, il offre une librairie très utile pour notre liseuse multimédia.

Le programme obtenu intègre toutes les précédentes expériences.

  • Un mode de lecture séquentiel et automatique des médias si personne n’interagit avec la borne.
  • Une interface graphique conviviale, simple, lisible et tactile.
  • Sont proposés : des textes, des images sous la forme de diaporamas, des vidéos et des musiques.
  • Des serious games. Des jeux conçus pour nos aînés. Simples, positifs pour travailler sa mémoire, sa logique et sa dextérité.
  • Une mise à jour des informations simplifiée. Des fichiers ‘ini’ à éditer et des fichiers médias à placer dans des dossiers.

J’utilise mon expérience d’aide-soignant et ce que j’observe. Mon objectif et de réaliser une interface la plus simple possible.

Au niveau du matériel, il a fallu s’adapter aussi. Meuble ergonomique à la bonne hauteur et sur roulettes. Ordinateur intégré. Écran tactile comme dispositif d’interaction. (L’affichage est plus petit que les bornes précédentes avec leur tv, mais c’était la seule solution pour proposer une dalle tactile).

Les premières versions

Au commencement du projet, j’utilisais des petits dongles sous google tv ( de l’Android) reliés à un tv écran plat. C’était le début avec un budget restreint. Il m’a fallu faire preuve de beaucoup de patience et d’ingéniosité pour faire fonctionner ces premières versions. Le langage utilisé étant très brut, il fallait écrire de nombreuses lignes de code et tester inlassablement pour parvenir à un résultat de qualité. Le concept était lancé et ce système à bien tenu un an et demi. Un deuxième système plus simple a existé. Par la suite, j’ai investi un peu plus et je suis enfin arrivé au système actuel, une configuration PC Windows plus conventionnelle qui me facilite la tâche.

 

Souvenirs 2015, la première borne installée aux violettes. Le système avait chauffé un peu et j’avais du aller faire des petits trous dans le contreplaqué au dessous de la tv avec ma mini-perceuse ! 

L’avantage du premier système était la taille de l’affichage et du système, tout petit. Le dispositif d’interaction était un trackball. J’ai ensuite essayé une télécommande gyroscopique. L’inconvénient était la jeunesse du système Android et du dongle. La mise à jour des informations était compliquée et j’ai dû créer un programme avec un autre logiciel pour gérer une base de données. Des tonnes de lignes de code.

J’ai laissé tomber le premier langage pour en choisir un autre et j’ai dû tout reécrire. Je suis arrivé à un système beaucoup plus facile à mettre à jour, mais la présentation graphique était moins intéressante. Des tonnes de lignes de code aussi !

Une interface liée avec une base de données permettait la mise à jour des informations sans connaissance informatique.

J’avais du écrire tout un tas de lignes de code pour créer la partie qui récupérait les images d’une clef USB, devait placer les fichiers au bon endroit et même les convertir pour être compatible avec le système Android.

 

Le souci qui m’a vraiment perturbé, c’est que les premiers systèmes dongle Android n’avaient aucune méthode pour conserver l’heure sans être connecté à internet… et tout était basé sur l’heure ! Et sur place… aucune connexion à internet possible. J’ai du attendre qu’un constructeur pense enfin à mettre une pile lithium dans sa box comme pour un pc.

Sur ce deuxième système, j’ai remplacé le dispositif d’entrée par un simple pavé numérique. Le dongle a été remplacé par une box Android (avec une pile!). La présentation de la borne est devenue plus austère et moins fun. Cette version était capable de lire les vidéos. Mais j’ai très peu exploité la fonctionnalité. Évidemment d’une box à une autre il fallait toujours adapter le code, d’une version Android à une autre, j’avais toujours des surprises.

Les résidents était assez réceptif à l’affichage automatique des diaporamas. Surtout des images du voyage ou il pouvait se reconnaître. Ils appréciaient aussi les photographies des fleurs fournies par l’association de photographes locaux et les animaux. Les animatrices avait réalisées des photographies pour Noël avec un résident et un soignant, de magnifiques clichés. Ce diaporama a défilé longtemps sur la borne. J’appréciais celui sur ‘la marche bleue’, les ballons qui s’envolaient. Sur ces images quelques soignants, des résidents et les familles.

Avec ce modèle de borne, je me souviens d’un monsieur qui passait devant et qui était fier de se voir en photo. J’ai pu m’occuper plus en soin de ce monsieur qui avait de la distance avec moi. Un autre monsieur chantait avec la version karaoké et franchement ce jour-là çà m’a fait plaisir que tout le temps passé serve à ce moment mémorable.

Dans ces premiers temps, j’ai testé énormément de choses et poussé le concept. J’avais une version à la maison qui se connectait à Internet, affichait la météo et qui pouvait s’administrer totalement à distance. J’avais plusieurs bornes qui pouvaient communiquer entre-elles et partager la même information. Sur le terrain, il y a eu deux bornes : deux systèmes avec tv et deux meubles différents.

(Le projet de borne interactive a débuté il y a deux ans. Vous pouvez consulter l’historique sur cette page.)

Liste des logiciels utilisés.

Voici les logiciels que j’utilise pour ce projet :

  • Affinity photo : Graphismes bitmap.
  • Affinity Designer : Graphismes vectoriels
  • Magix Vidéo Premium : Montage vidéos.
  • AppGameKit2 : Réalisation du programme.
  • Audacity : Edition des sons.
  • FL Studio 12  : Composition des musiques.
  • Lightwave 3d : en ressource, car je n’ai pas produit d’image de synthèse pour cette version.
  • Le Robert Correcteur et Antidote pour les corrections de textes.

Et le matériel :

  • Un PC tour sous Windows 10.
  • Clavier midi.
  • Pad midi Akai.
  • Carte son extérieure m-audio.
  • Tour de son.
  • Microphone Neewer sur pied.
  • Microphone Zoom1 sur mini-trépied.
  • Camescope HD JVC.
  • Stabilisateur cheap principe SteadyCam.
  • Trépied léger.
  • Bridge numérique Pentax X5.
  • Clefs USB, cartes SD.

Recherche sur la synthèse sonore.

Au niveau de l’image, j’ai tout de même une connaissance passe-partout assez étoffée. J’explore plus en détail la synthèse sonore et la réalisation de musiques assistées par ordinateur en ce moment. C’est un domaine passionnant tout autant technique et artistique.

Je parcours les tutoriels et autres documentations en ligne, souvent tout en anglais, ce qui me prend un peu de temps. L’idée est de produire mes propres musiques et sons.

Le projet de borne interactive.

Le projet de borne interactive a débuté il y a deux ans. Vous pouver consulter l’historique sur cette page.

Le nouveau logiciel a été développé et fonctionne. Reste à définir un cadre d’exploitation sur place, au travail.

En attendant, je peaufine les détails et réalise du contenu. C’est à dire des images de diaporama, des vidéos et de la musique.

Je me suis lancé le défi de sonoriser par moi-même une grande partie de la borne. Pour cela, j’apprends quelques rudiments de production musicale et le fonctionnement du logiciel FL Studio.

(si la vidéo ne semble pas s’afficher, allez la voir sur cette page)