Logiciels de diffusion maison.

J’ai développé deux logiciels,sous Linux Ubuntu. Ils gèrent l’automatisation de la lecture des enregistrements sous la forme de playlistes, les top horaires, une programmation quotidienne qui peut être différente.

Le son est diffusé vers le serveur privé d’OVH par l’intermédiaire de Butt.

Merci à Venom pour son aide sur le forum français de PureBasic.

Le 18.02.2021 installation de la fibre à la maison.

Transmission

J’apprends beaucoup de choses en visionnant les vidéos de Thomas Mazure, « Créer sa radio de A à Z ». En suivant un tutoriel, j’ai pu installer un serveur de diffusion dédié. J’ai ajouté en plus de mon abonnement de site (hébergé chez ovh), un VPS (serveur privé virtuel ). Le serveur sous linux, en distribution Debian, accueille IceCast2. Ensuite sur un pc sous linux à la maison j’envoi le son vers le serveur en utilisant le logiciel Butt.

Il est donc possible d’écouter la radio des floralies depuis un player internet (Thomas Mazure). Le player qui se lance depuis un navigateur internet convient à un ordinateur ou un smartphone.

Merci à ‘dj54’ pour m’avoir aidé à tester et configurer le VPS et Butt.

Émission pilote.

Après des mois de réflexion sur la technique, la première émission avec quatre résidents s’est déroulée ce mercredi 6 janvier 2021. Le cinquième microphone étant réservé à notre animatrice. Nous sommes partis sur de l’expression libre. L’émission dure une trentaine de minutes.

Côté technique, je suis rassuré. Tout a bien fonctionné. J’avoue que dix minutes avant l’arrivée des résidents je ne parvenais pas à enregistrer le son sur le lecteur. Un simple bouton sur la façade était réglé sur une mauvaise position, ouf, trouvé.

Sur le contenu, le talent de notre animatrice est bluffant lorsqu’il s’agit de faire parler, écouter et guider nos résidents. Je suis admiratif, de la richesse de leurs propos, de leur diction et la qualité de leurs échanges. Une fois de plus, en leur présence, j’ai appris énormément de choses. Cette mémoire est importante, et elle ne se trouve pas ailleurs.

J’ai récupéré le fichier de la carte SD, j’y ai ajouté un peu d’habillage et ôté quelques pics de saturation. Quelques plug-ins ajoutés sur les voix en post-traitement.

Le fichier sera placé sur la petite radio et sur une clef USB.

Régie son. En amélioration un rack d’ampli casques sera ajouté pour avoir 6 sorties (au lieu de 4 actuellement). La table de mixage peut accepter un 6ème micro XLR. Au final nous pourront fournir un micro sur pied à 4 résidents, un à l’animateur et le dernier à la technique-coanimation) en pied table.

Synthèse prise de son et enregistrement

Le souci barre du vu-mètre droit qui ne fonctionne pas sur la XENYX 1832 est certainement dû à la LED bleue ‘power’ qui est grillée. Un problème fréquent sur cette table. Les LEDS sont montées en série. (https://fr.audiofanzine.com/console-fw-usb-mlan/behringer/xenyx-1204usb/forums/t.645531,led-power-et-vu-metre-defectueux.html) Il suffit de remplacer ou passer cette LED pour remédier au problème. Je m’en occuperai plus tard lors d’une maintenance du matériel. Il faut la démonter et également la nettoyer.

Ampli 6 casques.

XENYX X1832 USB

La table de mixage X1204USB est remplacée par une X1832 USB. Elle possède six entrées XLR micro avec mini-compresseur, des ‘insert’, ainsi qu’un égaliseur. Elle est bien plus large, mais est bien intégrée dans le dispositif. Seul bémol le vu-mètre gauche de la console qui ne fonctionne plus. Merci à Bill, régisseur son et lumière de théâtre pour cet achat.

Relier le tout

J’ai bien fait d’écrire tous ces documents ! L’ensemble commence à prendre du sens et à bien se goupiller.

Ainsi le programme du Cartoucheur a été revu. De nombreuses lignes de code se sont ajoutées en un temps record. Maintenant une ‘playlist’ des éléments sonores guide la réalisation. La ‘playlist’ correspond précisément au conducteur de l’émission. Aux documents préalablement écrits dans le projet.

Tout est bien organisé, hiérarchisé et cohérent. J’ai réalisé une petit étagère posée sur la desserte rouge, elle contient la table de mixage accessible, au dessous le compresseur et l’enregistreur. Tout câble est soigneusement routé et attaché avec du scotch velcro. Ça prend forme.

Deux jeux sont choisis pour être présents dans les enregistrements pilotes. « Les brèves » et le « Vrai-faux ». Je dois encore travailler sur les supports écrits, et ensuite je pourrais tester enfin un enregistrement.

LeapMotion et Hubibox

Depuis l’arrivée du Covid, La société Ultraleap (https://www.ultraleap.com/) s’est relancée dans la recherche et la mise en application de ses procédés d’interaction sans contact. Je m’étais intéressé à cette technologie et je suis ravi que le développement de ces solutions reprenne, et cela également pour les produit plus anciens, comme le LeapMotion.

Ainsi j’ai pu tester leur programme qui vise à déplacer le curseur de la souris sur l’écran sans contact. Le clic ou touché est alors capté par un déplacement de l’index de votre main vers l’écran. Le pointeur de la souris est déplacé en fonction des mouvements de votre main dans l’espace au dessus du capteur. Tout cela est prometteur pour le futur et fonctionne déjà bien.

Merci à Ultraleap pour ce logiciel !

Le plus appréciable c’est qu’il n y a pas forcément de programmation à ajouter à l’Hubibox, puisque la gestion de la souris fonctionne directement sous Windows. Ce n’est pas parfait, mais cela à le mérite d’exister. Je suis donc attentivement les avancées de ce projet.

Traduction en anglais

Le challenge est désormais de traduire le contenu de l’hubibox en anglais.

Toute l’interface a été traduite. Le programme contient de nombreuses phrases et ce processus a été assez laborieux et long. Je dois poursuivre mes tests, une coquille dans une ligne de code peut envoyer vers un dossier erroné.

J’ai commencé la traduction des diaporamas. Et ce sera long ! Dans ces moments se mesure le contenu de l’hubibox qui est devenu finalement assez riche !

La tablette insérée dans son pied de présentation, autonome.